• A mon sujet

    A mon sujetCharles Ghilain, né à Enghien le 11 juillet 1946, retraité depuis février 2010.

    Depuis juin 2012 j’anime deux blogs pour faire découvrir un peu plus Enghien, en abordant des sujets peu connus. A chacune de vos visites vous remarquerez des améliorations et de nouveaux articles.

    Enghien en musique est particulièrement consacré aux orgues d'Enghien,  aux Chorales d'Enghien. Vous y trouverez aussi des informations sur les concerts passés ou à venir.

    Dès 1964, je m'intéresse à l'orgue de l’église d’Enghien. Je vis sa restauration pratiquement jour après jour. A cette époque j’habite au centre-ville. Je ne suis donc pas loin de l’église, et au retour du Collège, après les cours, je vais voir ce qui s’y passe. C’est ainsi que je commence à « tapoter » sur l’orgue.

     

    A mon sujetA mon sujet Dès l’âge de cinq ans, je suisi des cours de piano. D’abord avec sœur Agnès du Sacré-Coeur (1904-1967), des soeurs de Saint-Vincent de Paul, à l’école gardienne de l’Institut Albert Ier, place du Vieux-Marché ; un autre Enghiennois peine avec moi, Jean Ghyssens. Ensuite, chez Madame Mahauden, que l’on surnomme « Madame Toutou ». Son mari, Monsieur René Lefebvre, donne les cours de solfège, de théorie musicale, de guitare, et d’autres instruments.

     

     

     

     

    A mon sujetA mon sujet Ma passion pour l’orgue trouve son origine au Collège Saint-Augustin d’Enghien, durant mes études secondaires. A cette époque, les élèves internes et externes assistent régulièrement aux offices à la Chapelle, animés par la chorale sous la direction de l'abbé Henri Lacrosse, accompagnée aux orgues par l’abbé Gérard Deffrennes, titulaire, qui y excelle.

     

     Voici bientôt 50 ans que je joue à l’église d’Enghien, tous les dimanches, jours de fêtes et autres occasions. Je suis aussi l'organiste de la Chorale des Fêtes. J'ai le privilège de pouvoir remplacer le titulaire, Michel Van den Bossche, que je remercie.

     

    A mon sujet

     

     *****

     

    Sur mon autre blog : "Enghien, le saviez-vous ?" vous trouverez des articles sur l'église Saint-Nicolas, le Cercle Comoedia, Julienne Moulinasse, les Jésuites français et la Maison Saint-Augustin, etc.

    Un des plus grands souvenirs de ma jeunesse : les Pères Jésuites. Combien n’en ai-je pas vu défiler chez mes parents. A peu près tous les vendredis soir, une dizaine de Pères venaient « souper ». Ce jour-là, ils avaient l’autorisation de se rendre en ville, après le diner au couvent. Ma mère leur préparait des plats bien de chez nous qui n’étaient généralement pas au menu chez eux : moules-frites, macaronis,... De plus, ils adoraient les gâteaux, petits comme grands : ils étaient de grands gourmands ! Ils étaient à la bonne adresse : la pâtisserie au 12, rue d'Hérinnes !

    C’est ainsi que j’ai connu le Père Aimé Duval, le chanteur à la guitare. De même que le Père Jacques Reinbold. Il aimait aller à la pêche avec mon père et son ami Oscar Lippens, à l’étang du Docteur Devroede à Turnhout. Il pêchait aussi à Warelles. Oscar et mon père étaient locataires de l’étang. Les Jésuites s'y rendaient souvent ; ils avaient construit une passerelle et un hangar sur l’étang, le tout en bois, afin d’y abriter les barques. Ils y nageaient, du moins lorsque le temps le permettait ! Ils disaient parfois la messe dans la chapelle du château. Certains y ont célébré leur première messe.

    Mais assez parlé de moi... Bonne visite sur mes blogs. J’espère que vous y prendrez plaisir et que vous les ferez connaître autour de vous : votre famille, vos amis, vos connaissances,... Surtout n’hésitez pas à faire vos commentaires et à me faire part de vos suggestions.

     

    A mon sujet