• L'abbé Jean Knauff, doyen

    L'abbé Jean Knauff, doyen

    L'abbé Jean Knauff est né à Forest le 17 avril 1918. Ordonné prêtre en 1942, jeune candidat en sciences mathématiques, il est nommé professeur de mathématiques au Collège Saint-Augustin d'Enghien (1ères, 2es modernes, 1ères scientifiques et économiques, de 1944 à 1968) et occupe les fonctions de secrétaire de l'Association royale des Anciens Elèves du Collège, tout en désservant comme vicaire dominical successivement les cures de Chaussée-Notre-Dame, Rebecq, Bois-de-Lessines et Labliau.

    Le 20 juillet 1968, le chanoine Robert Vincart, en raison de son état de santé, est amené à devoir prendre sa retraite de curé-doyen d'Enghien. L'abbé Knauff lui succède et occupe cette charge pendant 17 ans ainsi que celle de curé de Petit-Enghien pendant 5 ans. Très affaibli, il s'en démet, quitte le presbytère, mais demeure parmi ses paroissiens, d'abord en face de son église, puis, sous la contrainte d'impérieuses contingences, à la Maison de Retraite d'Enghien, où, aveugle, il s'éteint le 14 octobre 1997.

    De 1968 à 1991 il est notamment membre du Cercle Archéologique d'Enghien pour lequel il marque toujours un vif intérêt.

    La messe de funérailles est célébrée le 17 octobre 1997, en l’église Saint-Nicolas par M. le Vicaire général J.-P. Gosseries assisté d’une vingtaine de prêtres du diocèse. Les sociétés patriotiques locales groupées au sein de la Royale Union des Fraternelles des Anciens Combattants (U.F.A.C. 1940-1945) dont il était l’aumônier, ont tenu à rehausser cette cérémonie par diverses délégations et leurs drapeaux.

    Au cours de l’office, plusieurs intervenants soulignent son généreux sacerdoce, son dévouement, son affabilité autant que sa serviabilité sans nullement oublier pour autant l’humour qui le caractérise.

     
     

    Source : Annales C.A.E. - 1998 - Tome XXXII - Yves Delannoy - Nécrologie - pp. 318-319.