• O & E : 7 La mise en scène

     

    Christine Ergo  et  Denis Pilette

     

    O & E : 7 La mise en scène

     

    Christine Ergo

     

    O & E : 7 La mise en scèneAprès des études d’illustration à Saint-Luc Bruxelles, son parcours l’amène à pratiquer des activités diverses : coloriste de dessins animés, assistante à la réalisation de shows audiovisuels (dessin, graphisme, voix, figuration), participation à des tournages de cinéma pour la publicité, des clips ou des courts-métrages de fiction.

    Elle expérimente aussi la chanson pour enfants avec Didier Dessers et Bernard Wrincq et se produit sur scène comme choriste d’un groupe de rock chanté en français. (Antirouille - Edgard Leroux).

    Le plaisir des ateliers d’écriture et des contraintes créatrices, l’incite à participer à des concours d’écriture et elle gagne plusieurs prix en France et en Italie.

    Elle écrit des textes de chansons, des contes, des nouvelles, des poèmes, des pièces de théâtres, participe à des expositions collectives d’art plastique, anime des stages et ateliers d’arts plastiques pour le Repaire d’artistes puis de théâtre et de conte essentiellement pour les jeunes dans le cadre de son travail au Centre culturel d’Enghien.

    Différentes formations nourrissent ce parcours : chant, théâtre, conte, écriture, mise en scène, scénographie…

    En 2004, le conte et le théâtre entrent dans sa vie avec une formation à l’oralité du conte donnée par Daniel Simon et une formation au théâtre par la pratique au sein de la troupe de théâtre amateur créée par le Centre culturel de Silly  et dirigée par Bernadette Mouzon, comédienne professionnelle. Depuis, la troupe propose au moins une pièce par saison, choisie dans le répertoire des auteurs contemporains.

    En 2005, elle suit deux formations au Centre des Arts de la Rue à Ath : un atelier d’écriture théâtrale animé par Jean Louvet et une formation à la  mise en scène de spectacle d’extérieur animé par Eric Le Collen, metteur en scène français.

    Sa première pièce « La légende de Mélusine », inspirée par la source de Mélusine qui coule au cœur du parc d’Enghien, est suivie par d’autres pièces jouées par les Semeurs de Rêves : « Ce n’est plus la saison des fraises », «  Les grosses légumes n’auront pas notre (p)eau » et « Vol au-dessus d’un nid de chaussettes ».

    Depuis 2006, elle écrit pour le Centre culturel d’Enghien le scénario des balades contées entre chien et loup, spectacle qui comprend plus de 40 personnages. Elle assure la direction artistique de ce projet dont l’ambiance est teintée de fantastique et de féerie. Elle y joue aussi en tant que personnage-guide, ce qui lui donne l’opportunité de vivre de très près les réactions du public et travaille avec différents animateurs et comédiens qui lui ont permis de découvrir diverses approches : Laetitia Hainaut, Gregg Brotcorne, Céline Hanneuse, Vincent Leclercq, Irina Ricciuti, Bernadette Mouzon,…

    En 2008, elle écrit et met en scène en collaboration avec Laetitia Hainaut, « La balade flambée dans la cité de l’Amour » à Ecaussines, spectacle d’extérieur qui met en valeur les lieux du patrimoine historique et évoque la coutume du goûter matrimonial et les figures locales.

    Depuis 2010, elle travaille avec les jeunes de 12 à 18 ans des ateliers théâtre du Centre culturel d’Enghien, Les Semeurs de Rêves, qui jouent de courtes pièces d’auteurs contemporains dans le cadre du Festival « Scène aux ados » initié par Promotion Théâtre ou dans le cadre du Festival « Printemps des ados » initié par le Centre culturel d’Enghien. Pour les Semeurs de Rêves de plus de 18 ans, en 2011, elle met en scène « Fantaisies potagères et microcosmiques », une série de très courtes pièces végétales et animales…

    En 2011, elle suit une formation avec « Les passeurs de Rêves » concrétisée par la réalisation de la scénographie d’une des scènes d’« Eva de Chièvres », spectacle-promenade d’extérieur.

     

    O & E : 7 La mise en scène

     

    Denis Pilette

     

    O & E : 7 La mise en scèneDenis Pilette commence son parcours théâtral en suivant plusieurs stages professionnels sous la direction de Benoît Blampain, où il aborde les dramaturges Harold Pinter, Jon Fosse et Pierre Corneille (les projets Style Pinter et Saisons et Couleurs sont deux réalisations de ces stages). Il suit également un Training d’Acteurs, dispensé par Julien Coene et une formation vocale donnée par Martine Kivits.

    Denis Pilette est également assistant à la mise en scène sur le projet Sganarelle ou le Cocu imaginaire de Molière (projet mis en scène par Benoît Blampain créé au festival Théâtre au Vert, repris en série à Bruxelles et en tournée en Suisse à l’Espace Guinguette et au Théâtre 2.21) ainsi que sur le projet La Ménagerie de Verre de Tennessee Williams (projet mis en scène par Benoît Blampain et joué en série à Bruxelles). Il devient membre effectif de la compagnie professionnelle Le Mesureur, cie de Théâtre, de 2007 à 2008.

    En août 2007, il joue Les Chemins de La Fontaine, spectacle déambulatoire sur des fables de Jean de La Fontaine créé à Théâtre au Vert et repris au Festival des Saltimbanques, à Bruxelles.

    De 2007 à 2008, il suit un atelier pour jeunes professionnels sur la période, le dire et la gestuelle baroques, mais aussi sur la versification, au théâtre de l’Oriental-Vevey (Suisse). À l’issue de ce stage, il jouera les rôles de Don Rodrigue dans Le Cid et de Photin dans La Mort de Pompée, spectacles joués en série au théâtre de l’Oriental-Vevey.

    Pédagogue, il dispense des ateliers d’approche théâtrale pour jeunes enfants à Bruxelles, de 2007 à 2011. Ces ateliers s’inscrivent dans les projets DAS (Dispositif Accrochage Scolaire).

    En mai 2008, il participe en tant que comédien à la lecture-spectacle Voyage en Belgitude au théâtre de La Tournelle à Orbe, en Suisse, où il interprète le texte La Girafe, de Thomas Gunzig.

    En juin 2009, il assure la coordination du spectacle Les Petites Filles Modèles, fruit d'un atelier hebdomadaire pour enfants et qui sera représenté deux fois au Théâtre Mercelis.

    En août 2009, il dispense avec Naomi Golmann le stage « enfants » du festival Théâtre au Vert. À la fin de cette semaine de stage a lieu le spectacle Ceci n'est pas un Magritte travail sur le texte L'oiseau Bleu de Maurice Materlinck, et sur l'oeuvre de Magritte.

    En août 2010, il crée avec Naomi Golmann La Cie du Plak’Art Théâtre et joue dans la première création de la compagnie, L’Amant, d’Harold Pinter, pièce représentée deux fois au festival Théâtre au Vert et jouée en série à Bruxelles.

    De 2009 à 2012, il enrichit son parcours en suivant une formation en Régie de spectacles à l'EFPME (anciennement INFAC), à Bruxelles, formation dont il sort diplômé « Chef d’Entreprise – Régisseur/Technicien de Spectacles ».
    Il assure, depuis novembre 2010 le poste de chargé de production et de régisseur général du groupe Happy Rock’n’Roll (performances pluridisciplinaires, musique, shows,…).

    En décembre 2010, il assure la coordination et crée les lumières de l’évènement Eurovision goes Happy , à l’ancien Musée de la BD.
    Dans le domaine de la « Régie de Spectacles », il assure la régie générale et la création lumières d’un spectacle à l’Université libre de Bruxelles, du spectacle professionnel « L’ours/La Demande en Mariage » (Bruxelles), du Festival Scène aux Ados au Centre Culturel d’Enghien, des spectacles « Le Dragon » (Evguéni Schwartz) et « Deux tickets pour le Paradis » (Jean-Paul Allègre) au Centre Culturel d’Enghien, de l’évènement Eurovision goes Happy à l’ancien Musée de la BD (Bruxelles), de shows au Lotto Mons Expo et à la Galerie d’Arts « Million et Associés », ainsi que de plusieurs shows lors des éditions 2011 et 2012 de la « Nuit Blanche Bruxelles » (Everybody loves Idiot Hopping Girls).

    En 2012, il joue Iago dans « Othello », nouveau projet de La Cie du Plak’Art Théâtre. Le spectacle sera joué à l’Escale du Nord (CC Anderlecht, dans le cadre du Festival Propulse), au Festival Théâtres Nomades et au Festival Théâtre au Vert. Il joue également dans la version déambulatoire du projet « Les sonnets amoureux », représentée dans les métros bruxellois, au Festival Théâtre au Vert et au Salon de l’Éducation à Namur.
    En mai 2012, il devient animateur socioculturel au Centre Culturel d’Enghien, où il est en charge, entre autres choses, de la diffusion « Jeune Public et Scolaire », de la régie générale, d’animations de stages,...




     

    O & E : 7 La mise en scène

     

    ACCUEIL ORFEO & EURIDICE